En 1973, Monsieur Yves Etheve créa avec son père une salle de cinéma de 400 places le Ciné Splendid St Paul, salle, qui a bénéficié au fil des années d’un grand nombre d’améliorations : son, projection, confort et surtout programmation, ce qui fait que cette salle bénéficie d’une réelle audience.
En 2003, ce seront près de 140 000 spectateurs qui fréquenteront cette salle, bien inscrite dans l’environnement culturel de Saint-paul, mais qui aujourd’hui ne répond plus tout à fait aux aspirations des spectateurs fidèles, qui attendent du projet de multiplexe une véritable diversité d’offre cinématographique et un niveau de confort conforme à ce qui existe en Métropole.
En 1998, pour mettre un terme à l’isolement dont il faisait l’objet de la part du seul distributeur de films en place à la Réunion, Monsieur Etheve décide de créer une société de distribution, MauRéfilms, en partenariat avec des associés Mauriciens.
Cette société permet à Monsieur Etheve de disposer d’un véritable choix de films français, européens et américains, voir indiens, ce qui a permis d’améliorer son exploitation.
En février 2000, Monsieur Etheve ouvre le Gaumont-Lacaze à St-Denis, deux salles au cœur du centre ville avec pour vocation une programmation variée et un service de réservation des places par téléphone avec numérotation des fauteuils (unique sur l’île de la Réunion).

Afin d’agrandir son réseau de salles et d’être présent ainsi dans les trois plus grand bassins de population de la Réunion, Monsieur Etheve transforme la salle de spectacles de St-Louis en salle de cinéma en lui faisant bénéficier d’une haute technologie en matière de son et d’image.
Le Plaza de St-Louis ouvre ainsi ses portes en septembre 2002 et devient la plus grand salle et la salle la mieux équipée de l’Océan Indien.
Soucieux de répondre à la demande de ses spectateurs, Monsieur Etheve signe, en septembre 2004, un partenariat avec la société OHANA Cinéma (Armand Dauphin, qui est à l’origine du Ciné Festival à la Réunion) et diffuse chaque semaine des films d’Art et d’Essai dans ses différentes salles de cinéma.